top of page

Comment choisir un conseiller financier pour dentiste?

Dernière mise à jour : 27 mars


Dentiste et son patient

En tant que dentiste, la gestion de vos finances est aussi cruciale que la prestation de soins dentaires de qualité. Une décision aussi importante que le choix d'un conseiller financier peut avoir un impact significatif sur votre stabilité financière à long terme. Alors, comment pouvez-vous choisir le bon conseiller financier qui comprend les nuances de votre profession et répond à vos besoins spécifiques ?


10 conseils pour choisir un conseiller financier pour dentiste


1. Comprenez vos besoins financiers spécifiques


Avant de commencer à rechercher un conseiller financier, prenez le temps de définir clairement vos besoins financiers spécifiques en tant que dentiste. Que vous soyez débutant dans la profession, en milieu de carrière ou sur le point de prendre votre retraite, vos objectifs financiers seront uniques. Identifiez si vous avez des besoins particuliers tels que la gestion de la dette, la planification successorale, ou la maximisation des avantages fiscaux.


2. Recherchez un conseiller spécialisé dans les professions médicales


Les professions médicales, y compris la dentisterie, ont des aspects financiers distincts qui nécessitent une compréhension approfondie. Recherchez un conseiller financier qui a une expérience spécifique dans le domaine des services financiers pour les professionnels de la santé. Un conseiller ayant déjà travaillé avec des dentistes comprendra mieux les défis auxquels vous êtes confronté et pourra adapter ses conseils en conséquence.


Chez Bélanger, Brosseau Fiscalité, Assurances et Placements Inc (BBFAP), nous servons plus de 130 professionnels médicaux pour leurs assurances et/ou placements, soit plus de 75 dentistes, plus de 30 médecins et plus de 30 optométristes.


Frédéric a aussi travaillé comme Denturologiste par le passé, c'est pourquoi il connait si bien le domaine dentaire.


3. Vérifiez les qualifications et les certifications


La confiance est la clé lorsque vous confiez vos finances à quelqu'un d'autre. Assurez-vous que le conseiller financier que vous envisagez est correctement qualifié et certifié. Lorsque vous êtes incorporés, il est encore plus important d'être bien accompagné car votre conseiller doit bien comprendre votre structure corporative et l'imposition qui en découle. Des connaissances en fiscalité seraient donc un atout majeur.


Recherchez des certifications telles que Pl. Fin. (Planificateur financier) ou CIM (Chartered Investment Manager), qui démontrent un niveau élevé de compétence et d'éthique professionnelle.


Un titre comptable (CPA) ou de fiscaliste (M. Fisc ou D. Fisc) sont également des certifications qui ajoutent beaucoup de valeur à une équipe de conseillers.


Frédéric Babeux détient le titre CIM et Annie Bélanger détient les titres Pl. Fin. et M. Fisc.


4. Évaluez la transparence des frais


La transparence des frais est cruciale pour établir une relation de confiance avec votre conseiller financier. Demandez une explication claire et détaillée de la structure des frais, y compris les honoraires de gestion, les commissions et autres frais associés. Un conseiller financier transparent et honnête sur les coûts vous permettra de prendre des décisions éclairées.


Chez BBFAP, en ce qui concerne la gestion de vos placements, nous utilisons une approche à honoraires uniquement, tous les frais vous seront dévoilés avant même l'ouverture d'un compte.


5. Considérez le style de communication


La communication ouverte et efficace est essentielle dans la relation avec votre conseiller financier. Assurez-vous que le professionnel que vous choisissez communique de manière claire, répond à vos questions de manière compréhensible et est disponible pour des mises à jour régulières sur l'état de vos finances.


La disponibilité est au coeur de notre offre de services, c'est également pourquoi nous sommes très sélectifs sur les clients que nous servons.



6. Comprenez leur approche envers les investissements

Votre conseiller financier doit avoir une approche d'investissement qui correspond à votre tolérance au risque, vos objectifs financiers et votre horizon temporel. Discutez de leurs stratégies d'investissement, de leur philosophie et de la manière dont ils ajustent leurs recommandations en fonction des fluctuations du marché. Un conseiller qui comprend votre confort personnel avec le risque peut vous aider à élaborer une stratégie d'investissement personnalisée.


Chez BBFAP, nous utilisons une stratégie d'investissement simple, très similaire à celle de Warren Buffett. Nous prévilégions donc une détention à long terme d'entreprises de qualité et un faible roulement du portefeuille.


7. Vérifiez leur engagement envers l'éducation financière


Un bon conseiller financier ne se limite pas à fournir des conseils ; il s'engage également à vous éduquer sur les différents aspects de vos finances. Cherchez un professionnel qui prend le temps de vous expliquer les choix financiers et les implications qui en découlent. Une compréhension approfondie de votre situation financière vous permettra de prendre des décisions plus éclairées.


8. Examinez leur expérience avec des cas similaires


Demandez au conseiller financier s'il a déjà travaillé avec des clients ayant des profils financiers similaires au vôtre. Une expérience préalable avec des dentistes peut indiquer une connaissance plus approfondie des défis et des opportunités spécifiques à votre profession. Demandez des études de cas ou des références pour évaluer leur historique de succès.


Chez BBFAP, c'est plus de 75 dentistes qui nous font confiance pour la gestion de leurs placements et/ou assurances.


9. Vérifiez la disponibilité des outils technologiques


Les outils technologiques peuvent faciliter la gestion de vos finances. Assurez-vous que le conseiller financier utilise des plateformes et des logiciels modernes pour le suivi en temps réel de vos investissements, la gestion des budgets, et la communication facile. Cela peut améliorer l'efficacité de la collaboration et vous permettre de rester informé de manière proactive.


10. Consultez les références et les avis


Avant de prendre une décision finale, consultez les références et les avis en ligne. Demandez à votre conseiller potentiel des références de clients actuels ou passés. Les avis en ligne peuvent également fournir des informations sur la satisfaction des clients et la qualité des services. Une réputation positive est un indicateur important de la fiabilité d'un conseiller financier.


En conclusion, choisir un conseiller financier pour dentiste est une étape cruciale pour assurer votre bien-être financier. Prenez le temps de mener des entretiens approfondis, posez des questions spécifiques et assurez-vous que le professionnel que vous choisissez est aligné sur vos objectifs. En suivant ces conseils, vous serez sur la voie de collaborer avec un conseiller financier qui contribuera à la sécurité et à la prospérité de votre avenir financier. Restez à l'écoute pour plus de conseils sur la planification financière spécifique aux dentistes.


Frédéric Babeux

Gestionnaire de Portefeuille Adjoint

Conseiller en sécurité Financière

Posts récents

Voir tout

Yorumlar


Yorumlara kapatıldı.
bottom of page